Renforcement du partenariat entre la Nouvelle-Zélande et la Communauté du Pacifique


Renforcement du partenariat entre la Nouvelle-Zélande et la Communauté du Pacifique

Le gouvernement de la Nouvelle-Zélande et la Communauté du Pacifique (CPS) ont signé aujourd’hui un accord qui doit permettre à l’Organisation de continuer à fournir des services à l’appui du développement des États et Territoires membres au cours des trois prochaines années (2017-2019).

M. Justin Fepuleai, Consul général de la Nouvelle-Zélande en Nouvelle-Calédonie, et M. Cameron Diver, Directeur général adjoint de la Communauté du Pacifique, ont signé ce nouvel accord de financement pluriannuel dans les locaux du consulat de Nouvelle-Zélande, à Nouméa.

« La Nouvelle-Zélande, en sa qualité de membre fondateur de la CPS, est déterminée à appuyer le développement durable à long terme de l’Océanie », a déclaré Monsieur Fepuleai.

« Nous sommes heureux d’entrer dans cette nouvelle phase du partenariat qui nous lie à la CPS, organisation intrinsèquement océanienne qui œuvre en faveur du bien-être des populations de la région en mobilisant la science et le savoir à l’aide de méthodes efficaces et novatrices », a-t-il ajouté.

En signant cet accord triennal, la Nouvelle-Zélande s’est engagée à fournir à la CPS des financements d’un montant supérieur à 18,5 millions de dollars néo-zélandais.

Cette enveloppe, qui repose sur des modalités de financement flexibles, viendra appuyer les actions de développement de la CPS dans un large éventail de secteurs, parmi lesquels les géosciences, les ressources terrestres, la pêche, l’aquaculture et les écosystèmes marins, la statistique pour le développement et la santé publique. Elle contribuera également à accroître la coopération entre les pays insulaires océaniens dans le cadre de détachements axés sur le renforcement des capacités techniques.

L’accord prévoit par ailleurs une innovation de taille : la création d’un « fonds d’amorçage » visant à renforcer la collaboration entre la CPS et les organismes néo-zélandais à vocation scientifique et technique.

Aux termes de l’accord, la CPS se verra également verser une subvention unique de 600 000 dollars néo-zélandais à l’appui des efforts qu’elle mène actuellement pour renforcer ses capacités et ses systèmes institutionnels et financiers.

« Forts du soutien et de la confiance de la Nouvelle-Zélande, dont nous nous félicitons, nous allons pouvoir poursuivre le travail engagé pour accompagner le processus de développement durable des États et Territoires membres et atteindre les objectifs énoncés dans le Plan stratégique de la CPS », a déclaré Cameron Diver.

La Communauté du Pacifique est la principale organisation scientifique et technique du Pacifique et appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, elle fait figure de maison commune pour les 26 États et Territoires qui en sont membres et en assurent la gouvernance.

Contact médias
Jean-Noël Royer, Chargé de communication de la CPS, jeannoelr@spc.int ou (+687) 87 70 63
Lauren Robinson, Coordonnatrice des relations presse (CPS), laurenr@spc.int ou (679) 337 9250

Lien utile
Site Web de la Communauté du Pacifique

SUBTITLE ENGLISH/INDONESIA


alterntif text
Renforcement du partenariat entre la Nouvelle-Zélande et la Communauté du Pacifique
author
Author: 
    Competition raises awareness on non-communicable diseases in the Pacific
    Competition raises awareness on non-communicable diseases in
    First official visit to French Polynesia as Director-General
    First official visit to French Polynesia as
    Pacific Community supports recovery efforts in Fiji
    Pacific Community supports recovery efforts in Fiji

    Leave a reply "Renforcement du partenariat entre la Nouvelle-Zélande et la Communauté du Pacifique"

    Must read×

    Top